contact@sunnakapital.com
03 20 49 29 69

L’OR : une valeur refuge et Halal

L’OR : une valeur refuge et Halal

L’or physique est une valeur refuge car le métal jaune permet de protéger ses avoirs et son patrimoine dans les périodes de crises. Les crises économiques, financières, monétaires ou les conflits et tensions géopolitiques provoquent invariablement la montée en flèche du cours de l’or. Alors que dire d’une crise sanitaire majeure comme celle que nous vivons actuellement ?

Une valeur refuge est un actif dont la valeur a tendance à ne pas subir les effets d’une chute des marchés, d’une montée de l’inflation ou d’une dépréciation de la monnaie. C’est un actif qui, au contraire, va avoir tendance à s’apprécier plus ou moins fortement en période de crise boursière et économique. On considère en général comme valeur refuge les bons du trésors américains, le Franc Suisse, le Yen mais aussi l’immobilier et enfin et surtout l’OR.

Monnaie d’échange majeure dans le monde musulman depuis plus de 1400 ans, l’or est une actif licite en islam car c’est avant tout un actif tangible. L’or peut être aussi utilisé comme produit d’investissement si son acquisition respecte certaines règles conformes à la Charia. A savoir que toute transaction doit être sous-tendue par un actif tangible et identifiable. Tout négociant doit pouvoir prouver que le processus de règlement et de livraison lié à la transaction peut s’effectuer dans les 24 h.

Pourquoi l’or est-il un actif pas comme les autres ?

La valeur intrinsèque de l’or physique ne dépend pas de la cotation des marchés à l’inverse des actions dont les cours fluctuent en fonction du résultat des entreprises et aussi des obligations dont le remboursement est lié à la solvabilité financière de l’Etat ou de l’entreprise qui les ont émises. La valeur intrinsèque de l’or est donc décorrélée de cette mécanique des marchés financiers. Le cours de l’or, c’est-à-dire sa valeur marchande, évolue d’ailleurs à l’inverse de celui de la bourse la plupart du temps. 

De ce fait, l’or n’est pas considéré comme un actif dynamique comparé aux actions qui peuvent, lors de périodes propices, générer des gains plus importants et plus rapides. L’or est avant tout privilégié par les épargnants “bons pères de famillequi préfèrent protéger leur capital plutôt que de prendre les risques liés aux placements boursiers bien plus volatiles. Un investisseur avisé couvrira toujours les risques de ses placements en conservant 15 à 20 % minimum de son portefeuille en or physique pour se protéger.

L’or: une garantie de pouvoir d’achat

L’or est également une monnaie d’échange physique tangible qui garde toujours une valeur intrinsèque contrairement aux monnaies fiduciaires (Euros, Dollars, Yen …). Les monnaies papiers n’ont aucune valeur propre si ce n’est celle qu’elles ont à un moment donné dans un contexte précis. La valeur des monnaies papier dépend, en effet, de la prise en compte de nombreux facteurs économiques, des politiques monétaires mises en oeuvre, de la confiance qu’elles inspirent et ….du volume du stock d’or des états qui les émettent. Une monnaie fiduciaire n’est donc finalement qu’un simple bout de papier qui peut ne plus rien valoir du jour au lendemain en cas d’hyper-inflation. Les exemples sont très nombreux dans l’histoire. L’un des derniers en date concerne le bolivar vénézuélien qui a perdu 99.99 % de sa valeur et qui ne vaut donc plus rien. 

Avec l’or physique, cette disparition de valeur est par définition impossible. Contrairement à la monnaie papier, l’or ne peut être fabriqué par les Etats ou les banques centrales. C’est pourquoi l’or est le meilleur rempart contre l’inflation. Détenir de l’or physique est une garantie absolue d’éviter la ruine suite à la chute d’une monnaie ou à la faillite du système bancaire. On se rend d’ailleurs compte historiquement que la valeur intrinsèque de l’or est immuable. Une pièce d’or Napoléon permettait d’acheter une bicyclette il y a 150 ans. C’est la même chose aujourd’hui. L’or est une garantie de pouvoir d’achat.

Pourquoi l’or monte-t-il lorsque tout le reste s’effondre ?

En période de crises, la demande d’or des particuliers, des états, des banques centrales et de tous les investisseurs avisés augmente donc de façon naturelle et immédiate dans des proportions qui dépendent de la gravité de cette crise et également de sa potentielle durée

Plus les incertitudes sont profondes et plus les gens cherchent à se protéger. Plus la demande d’or augmente, plus son cours monte et, plus son cours monte plus la demande augmente en une espèce de cercle vertueux. C’est un phénomène logique et structurel bien que le cours de l’or puisse être également influencé par d’autres facteurs conjoncturels (Cours du dollar, niveau des taux d’intérêts, rendement des bons du trésors US ….)

Le cours de l’or depuis 50 ans

Depuis que Nixon, en 1971, a mis fin à la convertibilité du dollar en or, son cours a connu de nombreuses variations. Entre 1973 et 1980, la planète a subi deux chocs pétroliers majeurs et l’inflation galopante a permis au cours de l’or de s’envoler. Entre 1981 et 2000, son cours a progressivement chuté car c’est à cette époque que s’est installé l’ultra-libéralisme économique via la mainmise progressive des marchés financiers sur économie. Une époque bénie pour les spéculateurs malgré le krach de 1987. L’or était donc beaucoup moins attractif. 

De 2002 à 2011, suite à l’éclatement de la “bulle internet” et à la crise des subprimes, qui a provoqué la pire crise financière de l’histoire, le cours de l’or s’est littéralement envolé de 250 $ l’once à plus de 1900 $, son niveau record, soit une hausse de 600 %. De 2012 à 2018, les politiques d’impressions monétaires extravagantes conjuguées à la baisse progressive des taux d’intérêts afin de faire repartir l’économie et de soutenir le système financier ont provoqué un repli de l’or car la bourse est à nouveau devenue très attractive. 

Depuis maintenant 20 mois, le cours est reparti à la hausse, avec une progression de près de 50 % de son cours. Une hausse essentiellement due à l’augmentation exponentielle de la bulle de dettes provoquées par les politiques de relances monétaires suicidaires décrites plus haut. Les investisseurs avertis ont, en effet, compris qu’une croissance vertueuse ne pouvait dépendre “ad vitam aeternam” de la création massive d’argent ne reposant sur aucune production réelle de richesses.  

Faut-il acheter de l’or maintenant ?

Le cours de l’or continue à progresser, et ce, malgré un marché boursier repartie à la hausse début 2019. C’est un phénomène qui se produit très très rarement. Le capitalisme financiarisé mondialisé, totalement déconnecté de la réalité économique, semble, en effet, se diriger inexorablement vers une faillite généralisée car les états n’ont plus aucune marge de manoeuvre pour maintenir la croissance. Les taux sont déjà à zéro et l’impression monétaire massive, qui reprend de plus belle avec le coronavirus, est une politique défiant toutes les lois économiques. Qui va pouvoir rembourser ces milliards de dettes ?

La pandémie provoquée par le coronavirus, et la crise économique majeure qu’elle est en train de provoquer, est très certainement l’étincelle qu’attendait cette gigantesque bombe à retardement que nos gouvernants ont soigneusement construite depuis 15 ans pour exploser. C’est une triste réalité et les lendemains sont plus que jamais incertains. Nous assistons depuis quelques semaines à une véritable ruée vers l’or de la part des banques centrales et des particuliers. Des Etats comme la Chine, la Russie, la Turquie ou encore l’Allemagne, pour ne citer qu’eux, rachètent des quantités phénoménales d’or depuis quelques années.

Enfin, l’or, il ne faut pas l’oublier, est une matière première qui n’est, par définition, pas inépuisable. Aujourd’hui, au regard de la demande annuelle actuelle, on estime qu’il n’y aura plus d’or à extraire d’ici une vingtaine d’années. L’or est donc en train de se raréfier progressivement ce qui va faire mécaniquement monter sa valeur

Acheter de l’or aujourd’hui apparaît donc, plus que jamais, comme essentiel pour protéger son épargne, et ce, quelque soit son prix. 

Le meilleur de la finance islamique dans votre boîte mail !

Recevez en avant-première toutes les solutions pour éviter le RIBA

En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez de recevoir nos articles par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l’aide des liens de désinscription ou en nous contactant à l’adresse contact@sunnakapital.com.

Le meilleur de la finance islamique dans votre boîte mail !

Recevez en avant-première toutes les solutions pour éviter le RIBA

Vous vous êtes enregistré avec succès!

Compte tenu de l'affluence de la demande actuelle, nos délais traitement se trouvent rallongés. Toutes nos équipes s'efforcent de traiter les dossiers en cours aussi vite que possible afin de réduire l'attente et revenir ainsi à une situation normale. Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.

You have Successfully Subscribed!